« J’adore les équipes techniques, être avec des jeunes qui innovent, qui ont 20 000 idées à la seconde je trouve ça vraiment top ! ».

 

 

 

 

Olivier est directeur de production du marché expertise.
« Je travaille avec les équipes de production qui sont pilotées par Eric Simon et les équipes de commerce pilotées par Jean-Pierre Allain. J’ai pour mission de faire lien. ».

 

 

Un passionné d’high tech…

Arrivé chez Tibco en 2004, il était très important pour lui de rester dans la région. Il a choisi l’entreprise car « dans le secteur, c’était sans doute la plus belle boite de l’high tech. C’était déjà le cas il y a 14 ans et c’est encore plus vrai aujourd’hui ».
Venant d’un centre de formation, il a perçu que le champ des possibles chez Tibco était vaste, et c’est ce qui l’intéressait. « Non seulement cela s’est révélé exact, et en réalité il est encore plus vaste que ce que j’avais imaginé ».
Il ne parvient pas à compter combien de métiers il a exercés. Il a travaillé au commerce, à la production plutôt en expertise, plutôt en gouvernance, etc. Il raconte amusé « si j’avais un CV à faire, je serais obligé de le résumer tellement il y en aurait mais c’est aussi l’énorme richesse d’être chez Tibco ». Olivier trouve très agréable cette liberté d’action qu’il a dans son travail. Il y a bien entendu un cadre à respecter, mais dans ce cadre il y a énormément de possibilités ; « c’est pour cette raison que je reste chez Tibco, même si quelques fois je grogne ou ça ne va pas, je suis toujours super content de venir travailler le matin ».

 

Ce qui lui plait dans son poste, c’est être en lien d’une part avec les clients et leurs problématiques et d’autre part les équipes techniques avec qui il réfléchit à des solutions pour les clients. « J’adore les équipes techniques, être avec des jeunes qui innovent, qui ont 20 000 idées à la seconde je trouve ça vraiment top ! ».

 

Et ses kiffs de la journée ?

Quand on demande à Olivier quels sont ses kiffs de la journée, c’est tout naturellement qu’il répond « me fendre la gueule ! ». Il est impératif, pour lui, d’avoir des moments où, comme il dit en souriant, il « s’éclate, s’amuse avec ses collègues ». Ce sont ces plaisirs-là qui sont importants pour lui et font qu’il aime venir tous les jours au travail.