Alexandre enchaîne en précisant qu’il a choisi de faire son stage chez Tibco – en tant que desker – pour se confronter à sa timidité. Il avait décidé que cette mission devait lui apporter un plus à titre personnel.

Pendant la formation, il arrive au travail la boule au ventre et vouvoie la plupart des collègues.

« J’ai un peu freiné la mise en production. J’ai eu besoin de prendre une semaine de plus avant de me lancer. Il fallait que la confiance s’installe… Je ne garde aucun souvenir de mes premiers calls.»

Alexandre tient bon et s’intègre vite dans l’équipe. Le stage se termine… et se prolonge par une mission, puis une autre jusqu’à signer un CDI 9 mois plus tard.

La manager d’Alexandre croit en lui, elle le suit et le stimule. C’est suite à l’ouverture d’un poste de technicien niveau 2 en interne, qu’elle vient le voir pour l’inciter à postuler.

Alexandre doit lutter contre sa timidité pour faire les entretiens internes… qu’il réussit.

Aujourd’hui il se sent bien chez Tibco.

« Je m’entends bien avec l’équipe, on se retrouve souvent en extérieur.

En 2 ans, j’ai changé dans ma vie personnelle grâce à Tibco, à l’équipe et son ambiance qui me donne confiance en moi.

Ce métier m’a appris à m’affirmer et à accompagner un utilisateur.

J’ai compris que je devais saisir les opportunités ou suivre mes impulsions quand elles se présentent… sans me poser de questions. L’an dernier, j’ai eu envie de partir visiter le Japon et je suis parti tout seul. J’ai adoré. »