Photos : Pierrick Contin

« Chaque course de cette saison a été pour moi appréhendée comme un entrainement à part entière : les 1000 des Sables, la Drheam Cup, une autre épreuve disputée fin août à Saint-Malo, la Branlebas de régates, à laquelle participait deux autres Class40 (V&B et Groupe Lamotte)… Chaque mille disputé en course est toujours très riche d’enseignements.

Cette dernière compétition m’a par exemple permis de déterminer quelles voiles j’embarquerai sur la Route du Rhum.

J’ai fait aussi plusieurs convoyages entre Saint Malo et la Bretagne ou la Vendée, à chaque fois, en mode « course ». Pour les derniers convoyages, destinés à amener le bateau à Nantes pour le baptême, je l’ai fait en solo. Un super exercice pour se remettre dans le rythme « large » parce qu’autour de la pointe Bretagne, mieux vaut ne pas dormir !

 

Nous sommes très clairement dans la dernière ligne droite. Je prévois encore quelques sorties à la journée ou de nuit, mais à un gros mois du départ, les dès sont jetés : les choix techniques sont faits, j’ai pris mes marques…

On n’est jamais prêt à 100% pour une course au large, mais j’ai le sentiment d’avoir mis toutes les chances de mon côté dans les délais et le budget impartis.

L’important maintenant c’est de faire partager cette aventure avec tous les tib’s et leurs clients ! Ils sont tous hyper impliqués dans l’histoire, c’est vraiment génial, ça m’apporte beaucoup : je vais essayer d’en donner autant ! »