Un des paradoxes de l’informatique biomédicale vient du postulat qu’un équipement certifié ne peut supporter une modification de sa configuration même si celle-ci a pour finalité de sécuriser sa connexion réseau au SIH.
Cette obsolescence sécuritaire peut rapidement devenir critique en transformant ces outils métiers en vecteurs de propagation de malware pour l’ensemble du SIH.
En se basant sur cet état de fait, les seules solutions permettant de protéger ces équipements (outre la condamnation des ports USB et autres Firewire et eSata) passent par une segmentation réseau, la surveillance, la protection des fl ux entre ces équipements dédiés et le reste du réseau.

Ces solutions d’inspection et de remédiation, que Tibco propose avec son partenaire historique TrendMicro, permettent de protéger efficacement les équipements biomédicaux et l’ensemble du Système d’Information Hospitalier contre l’apparition et la propagation des nouvelles menaces et risques de sécurité.

Une expérience à partager ? Réagissez !

Article rédigé par Marc HELAND, Consultant