Loïc a coupé la ligne d’arrivée de la Drheam Cup – Destination Cotentin à 22h15 hier soir en 11e position après un peu plus de 4 jours de course. Ce parcours entre la Trinité-sur-mer et Cherbourg a été riche en émotions et en rebondissements météo : après un départ dans le très petit temps, le vent s’est complètement évanoui pendant près de 36h avant de rentrer fort en mer d’Irlande. Des transitions météo complexes à appréhender, que le tib’skipper a cependant réussi à maîtriser.

Loïc Féquet : « Ce n’était vraiment pas facile dans la pétole. Je n’avais absolument pas le vent prévu par les fichiers météo. Difficile dans de telles conditions de suivre une stratégie, mais je ne m’en suis pas trop mal sorti.

Ensuite, nous avons eu, pour la première fois depuis le début de la saison,  du vent fort en course ! Je n’avais encore jamais eu l’occasion même de m’entrainer dans la brise en Class40. Je découvre. J’ai été prudent dans les manœuvres, notamment le changement de spi à l’approche du Fastnet dans 2,5 m de creux… Là encore, ça s’est bien passé. Et je pense qu’ensuite j’ai plutôt bien géré mes choix de voiles. Le bateau se comporte bien, c’était une course riche d’enseignements ! »

Loïc va convoyer son bateau à Saint-Malo rapidement et espère avoir à nouveau des conditions météo musclées pour poursuivre son entrainement dans les jours à venir.

Crédit photo : Th. Martinez – Drheam Cup