Etudes de cas

Rémy Douget : un cap atteint sur Saint-Etienne

Un projet d’envergure, avec des objectifs élevés : 300 écoles primaires et maternelles. Les déploiements numériques devront s’effectuer au rythme de 2 à 3 établissements par semaine. Avec nombre de tâches à accomplir (masteriser, installer, personnaliser, exploiter, dépanner, supporter, etc.)  sur des supports tout aussi divers (PC, portables, tablettes, classes mobiles, vidéo-projecteurs interactifs, etc.).

Lors d’une ascension, il n’y a pas de petits pas. Chaque avancée est un palier supplémentaire de franchi vers la cime. Animés par cette conviction, les collaborateurs Tibco savent se mobiliser des mois durant pour faire aboutir un projet.

C’est le cas de Rémy Douget. Ayant intégré Tibco en 2000 à Reims, en tant que commercial, puis devenu Responsable régional des ventes en Champagne-Ardennes, l’homme a souhaité « se rapprocher des montagnes ». Depuis 2009, il exerce ses responsabilités sur la région Auvergne Rhône-Alpes.

TS_DOUGET_Remy NB

Le 14 octobre dernier, Rémy Douget a atteint un des sommets qu’il visait. Avec son équipe, il a remporté la consultation, lancée en juin, par Saint-Etienne Métropole. Répondant aux directives de l’Education nationale, et à la volonté de la Communauté urbaine d’avancer sur ce terrain, cette consultation s’inscrit dans un vaste plan multimédia « Ecole numérique ».

Objectif : faire monter en puissance les équipements numériques dans toutes les écoles maternelles et primaires de l’agglomération stéphanoise.

Pour le Responsable régional des ventes middle-market, cette nouvelle couronne le travail soutenu en amont, en apportant à l’équipe fierté et stimulation nouvelle. Elle vient également reconnaître les forces de Tibco :

  • La souplesse de son offre de services à l’utilisateur connecté
  • L’adaptabilité de l’ESN aux besoins rencontrés chez son client
  • L’expertise dans la fourniture de services managés (maintenance, help desk, assistance technique dédiée, etc.)
  • La capacité à être présent sur toute la chaîne d’intervention, avec différents profils d’experts prêts à agir (technicien de parc, consultant,…)

Sans compter sa connaissance de l’environnement terrain et des acteurs éducatifs. Depuis 2010, pour Chambéry Métropole, Tibco déploie déjà ses services auprès des écoles du premier degré.

Un engagement RSE, qui fait la différence

Pour remporter ce marché, l’engagement historique de Tibco dans la démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) – le prestataire de services numériques a initié cette approche dès 2005 – a constitué aussi un solide atout.

« Dans le cadre de la consultation, Saint-Etienne Métropole attendait des candidats qu’ils soient déjà activement investis sur le terrain de la RSE. Ce qui est le cas de Tibco, indique Rémy Douget. Parmi les conditions requises, nous devions notamment nous engager à recruter une personne en réinsertion sociale

Outre ce recrutement d’ores et déjà effectif, et celui d’un second RSC en cours sur la région, la réussite à cette consultation est aussi l’opportunité, pour Tibco, de valoriser encore son capital humain. Et de permettre à ses collaborateurs d’enrichir leur trajectoire professionnelle.

« En devenant le référent technique auprès de Saint-Etienne Métropole, un de nos techniciens de proximité va pouvoir monter en compétences et en responsabilités », illustre Rémy Douget.

Ces recrutements successifs, et cette progression en interne, témoignent de la politique RH de Tibco, où chacun doit pouvoir trouver des espaces d’évolution. Ils reflètent aussi les avancées en continu que réalise le groupe, depuis des années, dans les différents champs de la RSE.

Via la valorisation de son capital humain, et au travers d’autres engagements (préserver l’environnement, assurer la transparence du système de décision, respecter les droits fondamentaux de la personne,…), le groupe Tibco devrait d’ailleurs décrocher sa labellisation LUCIE en cette fin d’année.

Nouveau PTI : une proximité accrue sur St-Etienne

Ce marché, qui vient d’être remporté auprès de Saint-Etienne Métropole, conforte la dynamique actuelle rencontrée sur ce territoire. Fin 2015, Tibco a également engagé une nouvelle collaboration avec la Caisse d’Epargne Loire Drôme Ardèche sur le volet maintenance et gestes de proximité. Ce qui a généré une croissance forte des demandes d’intervention sur Saint-Etienne.

Ces besoins accrus nécessitent une présence renforcée. D’où la création imminente d’un Point Technique d’Intervention (PTI) sur le périmètre même de Saint-Etienne Métropole.

« Dans une logique constante de service et de proximité client, les PTI réalisent toutes les interventions de maintenance, d’exploitation et de support aux utilisateurs. Sur ce territoire stratégique, il nous faut être sur place », commente le responsable.

Afin d’assurer sans failles la réactivité et l’efficacité dans les interventions, Tibco compte ainsi 86 Points de Présence sur tout l’Hexagone.

Prochaine ascension en vue…

Fier de ce succès, Rémy Douget reste mobilisé. Le premier pan du projet a été concluant mais une autre « ascension » débute désormais, tout aussi exigeante : la bonne réalisation de la mission, pour laquelle Saint-Etienne Métropole a retenu Tibco.

Un projet d’envergure, avec des objectifs élevés. Le marché remporté couvre 300 écoles primaires et maternelles de l’agglomération, où les déploiements numériques devront s’effectuer au rythme de 2 à 3 établissements par semaine. Avec nombre de tâches à accomplir (masteriser, installer, personnaliser, exploiter, dépanner, supporter, etc.)  sur des supports tout aussi divers (PC, portables, tablettes, classes mobiles, vidéo-projecteurs interactifs, etc.).

L’heure est donc déjà à la préparation fine de cette mission. Avec la volonté d’orchestrer au mieux les énergies en présence. « Nous allons mettre en œuvre un manager de transition, qui sera chargé d’initialiser le marché », indique Rémy Douget. Pour que la « cordée » progresse ensuite au mieux, ce manager devra ainsi :

  1. Poser les bases : communiquer auprès des différentes équipes Tibco (services de proximité, support, production….), répartir les tâches, écrire les procédures, définir des process d’escalade, identifier pour chacun les périmètres de responsabilité….
  2. Former les équipes techniques à l’environnement de St-Etienne Métropole
  3.  Transmettre les informations
  4.  Mettre en marche les équipes

Pour beaucoup, le défi pourrait paraître vertigineux. Pas pour Rémy Douget, que la perspective motive.

« C’est un beau marché, très stimulant, où nous partons quasiment d’une feuille blanche, confie-t-il. Avec ce client, les premiers échanges le montrent, nous entretiendrons une véritable relation de partenaires. Et cela aussi, c’est motivant… »

Un article rédigé par Magali LE CLANCHE – FRAZZEO

 Pour en savoir plus,

CELDA_L_FAFIN

Fabrice Etchverry Solvayc

Cette mission vous intéresse ?

Prenez contact avec nos experts en infrastructure numériques et télécoms.

Contacter Tibco