Le trio des tib’skippers a pleinement profité de ces conditions météo favorables pour rattraper la queue de peloton partie une 12aine d’heures avant eux d’Horta et pour se positionner stratégiquement sur une route plus directe que les leaders. Ce jeudi matin, le Class40 Tibco est bord à bord avec Esprit Scout, sur une route sud. « Cela ne servait à rien de suivre les autres, nous devrions rester dans une bonne veine de vent… », expliquait Loïc.

 

En effet, alors qu’hier encore, on pouvait craindre un gros ralentissement de la cadence à l’entrée du golfe de Gascogne, ce matin, les fichiers météo laissent espérer qu’un flux de secteur sud-est souffle dans les voiles du Class40 Tibco pendant les 48 prochaines heures. Cette perspective pourrait permettre aux tib’boys de gagner encore quelques milles voire quelques places sur les concurrents situés plus au nord.

Une situation évolutive que Loïc va pouvoir suivre de près : le skipper Tibco s’est en effet un peu blessé hier dans une mauvaise chute, il doit limiter ses mouvements et risque fort de passer un peu de temps à la table à carte !

Message du 10 avril

« Bonjour à tous

Ambiance humide avant hier !  Il y a de la vague et ça va vite ! Bonne moyenne depuis 24h et depuis le départ de l’étape.

Grosse frayeur hier, j’ai fait une grosse cascade dans le bateau. J’étais en train de me changer quand le bateau a planté violemment dans une vague. J’ai été projeté 4 mètres en avant et atterris dans une cloison sur l’épaule et le bras. Rien de cassé, mais un gros choc qui m’a contraint à faire bannette toute la nuit. Benoit et Arnaud ont géré le bateau et l’infirmerie comme des chefs ! C’est mieux ce midi, mais il me faudra deux jours pour m’en remettre.

Bonne journée

P.S.: les deux infirmiers Benoit et Arnaud m’ont placé dans la chambre 123, j’ai pas le droit de sortir ils sont très gentils avec moi, ils me donnent ma pilule blanche toutes les 4 heures, et comme la télé est réparée, j’ai le droit de regarder les classements avant de descendre à la cantine ! »

Ca mousse sur le Défi Atlantique