L’entame de cette transat vers Horta s’annonce complexe dès les premières heures de course avec de forts courants attendus sur le parcours côtier

« il y aura du jeu dès le début ! » prévient Loïc.

Ensuite, pour Arnaud, Benoit et Loïc, le schéma stratégique est clair :

« ça part au nord, mais il faudra vite ajuster le nord entre une route au nord, au nord-est, nord-nord-est ou encore est-nord-est ! Les systèmes bougent tout le temps… Il faudra bien s’appliquer dès les premiers jours, parce que s’il se passe quelque chose ce sera par devant. »

L’équipage du Class40 Tibco est d’ores et déjà bien concentré sur sa course… En fait, pour eux, c’est un peu comme si le départ avait déjà été donné !

Météo départ défi Atlantique