Journée très rapide et très sympa hier toute la journée à surfer sous Solent et un ris dans la grand-voile à 120 degrés du vent. Maurice le pilote a bien travaillé : impossible en effet de rester dehors sous la lance à incendie avec des pointes à 24nds ! (44,45 km/h, ndr)

Le vent s’est ensuite calmé, ce qui n’empêche cependant pas les Tib’skippers de faire le maximum pour tenir une cadence la plus soutenue possible.

Photo bateau Tibco

Ce matin, ils ne sont plus qu’à 240 milles (440 km) d’Horta, mais la brise est pour le moment relativement faible, ils progressent à une dizaine de nœuds. Le rythme devrait cependant s’accélérer à nouveau dans la journée pour leur permettre d’atteindre la zone de départ de la 2e étape du Défi Atlantique en soirée, aujourd’hui.

Le coup d’envoi de cette 2e étape sera donné, comme prévu, à 15h. Loïc, Arnaud et Benoit n’auront donc que quelques heures à rattraper sur leurs camarades de course.

Nous n’avons pas besoin de nous arrêter, nous avons tout ce qu’il faut à bord. Nous prendrons le départ directement !, précisait Loïc hier.

En fait, pour les tib’skippers la deuxième étape est déjà lancée depuis une semaine !

Cette dernière portion de parcours entre l’archipel portugais et La Rochelle s’annonce rapide, avec une brise portante soutenue au programme

La deuxième étape semble assez rapide, au portant : tant mieux !

Bref, ils sont chauds !

A très vite à La Rochelle !

Les tib’s sont à fond avec eux, fiers de leur ténacité !

Photo bateau Tibco