Le cycle de vie des infrastructures, un long fleuve pas toujours tranquille…

Projets métiers prioritaires ! Réduction de budget ! Changement de technologies !
Que de bonnes raisons pour remettre en cause vos prévisionnels et bouleverser les plans de renouvellement de vos infrastructures.

Faut-il lutter contre ces changements imprévus ? Sans doute pas, d’ailleurs le plus souvent on ne vous laisse pas le choix. Alors mieux vaut mieux vous organiser pour les prendre en compte et les accompagner le mieux possible.

Pièce maîtresse de l’agilité : le contrat

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le contrat doit être considéré comme la pièce maîtresse de la relation client/fournisseur dans la mise en oeuvre de la souplesse.

L’idée est de bâtir un modèle qui définisse clairement les inducteurs de coûts, leur mode de calcul et leurs modalités d’application. Il s’agit bien de laisser systématiquement le choix au client de la décision finale. Il garde ainsi la main sur les priorités internes et une vue précise des impacts budgétaires provoqués par telle ou telle décision.

Le prérequis : la transparence. Elle consiste à avoir en permanence une totale visibilité sur les impacts à court, moyen ou long terme de vos décisions. A ce titre le prestataire doit fournir un dispositif qui permet de jouer des scénarii d’évolution et proposer un outil d’aide à la décision très efficace.

Une clé : les indices de variabilité et de performance

L’originalité du modèle contractuel proposé par Tibco repose sur des critères représentatifs des évolutions et des changements inévitables. Les indices de variabilité et de performance.

Les indices de variabilité permettent de rester souple et de prendre en compte un périmètre évolutif. Limités au nombre de 4, ces indices sont très faciles à calculer et vont permettre de prendre en compte très simplement et factuellement un contexte évolutif.
dominique-boulay
En complément des indices de variabilité, Tibco propose des indicateurs de performance qui sont alignés sur des mesures factuelles et qui vont avoir pour effet d’optimiser les coûts dans un modèle gagnant/gagnant incitant le client et son prestataire à atteindre la même cible.

Un objectif : garder le contrôle

L’articulation tableaux de bord – contrat – instances de gouvernance doit vous garantir une totale liberté et la maîtrise de vos décisions.

A ce titre l’externalisation en vous apportant plus de visibilité vous permettra de mieux gérer vos priorités, vous apportera des leviers d’optimisations et un système de pilotage adapté à vos besoins.

Article rédigé par Dominique BOULAY – Directeur d’Activité Infogérance

Envie de réagir ? Postez votre commentaire !

Pour en savoir plus, consultez les autres articles de la série :