Comme l’a confirmé le CES qui vient de s’achever, 2015 sera vraisemblablement l’année de l’accélération de l’adoption et de l’intégration des objets connectés dans l’entreprise. Nous le pressentions déjà au CES 2014, la tendance est encore plus claire en 2015.

L’impact de l’approche utilisateurs et métiers sur les métiers de l’informatique

Outre le plaisir de confirmer que la France a un vrai talent dans la création des objets connectés et le développement d’applications métiers connexes, le CES a également été pour nous la confirmation qu’en marge des modèles liés à l’avènement du cloud, la généralisation des objets connectés va fortement impacter les métiers de l’informatique. Cette généralisation  s’accompagne en effet d’une approche résolument orientée utilisateurs et métiers. Via les objets connectés, l’innovation numérique ne vient plus uniquement des DSI ou des métiers, mais davantage des utilisateurs.

En outre, qui dit orientation utilisateurs et métiers, dit mise en œuvre rapide de solutions fiables, simples et robustes, à l’instar des solutions que nous déployons à la maison, maison qui devient de plus en plus LA pépinière de ces nouveaux usages. Le BYOD n’aura été que le grondement précurseur du séisme que va créer l’adoption de ces objets par les professionnels : une tempête de positivisme, d’innovation et d’opportunités.

Une révolution managériale … et de l’approche services

Au-delà d’une révolution technologique, c’est une révolution des modes de management, avec un lien fort avec les politiques de ressources humaines qui se joue.

Les entreprises doivent devenir accueillantes et ouvertes techniquement à ces objets. Elles ont besoin de driver les idées de leurs collaborateurs, de favoriser l’intelligence collective, de créer des différenciateurs, de réaliser des économies financières ? En réussissant le pari de l’adoption du MDOC (Mobilité, Devices, Objets Connectés) les entreprises, font émerger un ensemble de nouvelles valeurs : valeur des services, axes novateurs en communication, économies, satisfaction, engagement, fierté d’être « connecté » … Pour réussir ce pari, une attention toute particulière doit être portée à l’appropriation des nouveaux usages par l’ensemble des collaborateurs, des managers, des dirigeants, et ce bien au-delà des précurseurs. Ils doivent pouvoir compter sur un support efficace au fonctionnement qui saura les mettre en confiance, les guider et les assister.

Le service à l’utilisateur connecté au coeur de la réussite du pari de l’adoption des MDOC

Le cœur de positionnement de Tibco Services est basé sur le service à l’utilisateur connecté. Nos services de support à l’utilisateur connecté contribuent déjà à la réussite de la transformation numérique de nombreuses entreprises : intégration de solutions de mobilité dans le parcours de vente, déploiement et maintenance de devices connectés avec prise en main par les utilisateurs connectés, support téléphonique des utilisateurs d’objets connectés …

MDOC ?

Le dépôt de notre marque MDOC (marque déposée par Tibco) qui identifie cet écosystème Mobilité, Devices, Objets Connectés témoigne de notre engagement autour du support des utilisateurs connectés.

En complément du service desk, nos techniciens d’infogérance interviennent auprès des utilisateurs pour les gestes de proximité (maintenance, installation, déploiement, changement) depuis nos 86 points de présence en France. Là encore, au-delà de la technicité du geste, c’est bien la transmission personnalisée à l’utilisateur, en tenant compte de son contexte métier et de ses usages, qui imprime notre marque.

Frédéric ROULLEAU - Dirigeant Tibco services 2Article de Frédéric Roulleau, dirigeant de Tibco Services

Faites-nous le plaisir de vos commentaires !

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Pour en savoir plus sur notre chaîne de support IT :